Modele de pv de reunion

contenue dans est transmise à. Une étude approfondie de la variabilité intra-journée et annuelle de l`irradiance à la réunion peut être consultée dans [25]. L`analyse de l`erreur de prévision révèle la même périodicité de 366 jours, ce qui signifie que l`erreur de prévision est liée à la saison. En effet, comme illustré à la figure 4, l`erreur de prévision est plus élevée en été qu`en hiver. Cela peut s`expliquer principalement par le fait que le modèle de prévision ne tient pas compte de la variabilité intra-journalière de l`irradiance solaire et que, dans l`île de la réunion, la variabilité intra-journalière est plus élevée en été. Dans ce contexte, lorsque la variabilité intra-journée augmente la modélisation des erreurs augmente aussi, ce qui conduit à une augmentation de la DFR. Dans d`autres mondes, la saisonnalité de la variabilité de l`irradiance solaire introduit une composante saisonnière dans l`erreur de prévision qui est transmise au DFR. Dans le cas de la réunion, et selon nos meilleures connaissances, aucun travail n`a été réalisé pour optimiser la performance économique des générateurs d`énergie hybride photovoltaïque-batterie (BESS) existants, sur la base des dernières règles réglementaires. Dans cet article, une optimisation économique d`un générateur de puissance hybride PV-BESS est développée. La méthodologie proposée repose sur un algorithme d`optimisation metaheuristique prenant en compte les données sur le marché de l`énergie, la quantité d`énergie générée PV sujette à des pénalités de déséquilibre, les caractéristiques technologiques PV et batteries ainsi qu`un PV modèle de prévision de production. Pour évaluer l`efficacité et la pertinence de la stratégie proposée, les analyses économiques sont effectuées sur les données mesurées sur une véritable centrale électrique.

En effet, des données expérimentales d`un an, recueillies du 2013 août au 2014 août sur une ferme PV de 57 kWc couplée à une BESS de 78,5 kWh, sont envisagées. Dans ce contexte, et compte tenu de la croissance rapide et importante des systèmes PV à la réunion la dernière décennie, les autorités ont récemment décidé de mettre en place de nouvelles règles réglementaires pour assurer la fiabilité de l`alimentation. Dorénavant, les producteurs doivent déclarer un profil de génération de temps qui représente la puissance journalière injectée par leurs usines, à une minute de base. Si les fausses correspondances entre la puissance injectée réelle et la puissance annoncée dépassent la tolérance admise, des pénalités financières sont appliquées. Selon ce cadre réglementaire, le déséquilibre énergétique est calculé avec une résolution très étroite, et la bande de tolérance est prise égale à ± 5% de la capacité de puissance PV installée.